Marionnetto-Therapie, Activite, Theatre, Photographie, Poterie, Jeu, Bois, Jeu de Sable, therapeutique, psychanalyse, dessin, psychique

La Marionnetto-Thérapie

La Marionnetto-Thérapie utilise la création manuelle d’un objet devenant thérapeutique par sa confection et lorsqu’il sera mis en scène. La façon dont une marionnette est tenue et animée en dit plus long qu’un grand discours. Cette technique thérapeutique donne l’illusion que l’objet devient vivant. Elle donne place à la théâtralisation nécessaire pour rendre la marionnette plus expressive. La marionnette a une spécificité : sans celui qui la manipule et lui donne la parole, elle est inexistante. Elle est le prolongement de celui qui l’a créée et qui la tient. Cette phrase de Michèle Nguyen illustre bien le côté thérapeutique de la marionnette : « Réécrivant mon enfance, je recouds mot à mot mes ailes, la lumière coule à nouveau dans mes veines »

La Sensorialité

Nous travaillons sur les sens, goûter, sentir, regarder, écouter, toucher. Et nous disons ce que cela nous évoque, rappelle et stimule…

Le Théâtre

Le Théâtre est le lieu d’expression des sentiments d’amour et de haine. Des relations qui nous font, nous défont, nous unissent et nous séparent, nous confondent, nous transforment, nous refondent. Le théâtre permet à chacun de trouver sa place, sa manière d’être seul et d’être en relation avec les autres. De se voir de l’intérieur mais aussi dans le regard de l’autre. Que cela soit positif ou pas, c’est toujours révélateur et donc intéressant.

La Photographie

La photographie met en image son regard sur l’autre, montre comment nous voyons le monde, nous nous le représentons, nous l’interprétons. La photo est fixe, elle est la représentation symbolique de ce que le photographe a voulu montrer. Elle permet à chacun de montrer ce qui est important pour lui, d’argumenter et de confronter ce qu’il expose au regard de l’autre.

La Poterie

Le travail de la terre est une expérience merveilleuse. La terre mouillée, malléable, prend la forme que les mains lui donnent. La poterie existe depuis des milliers d’années et a toujours fasciné celui qui la façonne. Elle est agréable et douce à malaxer. Elle demande de l’imagination, fait appel à la créativité et à un effet relaxant. Le résultat est en trois dimensions et prend des allures différentes qui se révèlent selon les différents angles d’observation.

 Jeu, bois, jeu de sable, Marionnetto-Therapie, Activite, Theatre, Photographie, Poterie, therapeutique, psychanalyse, dessin, psychique  Jeu, bois, jeu de sable, Marionnetto-Therapie, Activite, Theatre, Photographie, Poterie, therapeutique, psychanalyse, dessin, psychique

La Poésie

L’écriture, les mots qui viennent des maux, les maux qui mettent en mots la douleur soignent. Les mots circulent entre la tête et les mains et couchent sur le papier nos états d’âme. Ils sont notre reflet, notre souffle et expriment nos ressentis, nos émotions. L’encre, l’écriture et la poésie qui coule du stylo est comme la sève de l’arbre ou le sang de l’auteur, elle vient de l’intérieur. La tête pense, les mains parlent. L’encre véhicule la pensée qui s’exprime sous nos doigts et en utilisant certains mots.

La poésie est un outil thérapeutique qui, par sa musique, son rythme, sa consonance, les images qu’elle transporte, exprime l’intérieur de chacun. Poêsis (mot grec) signifie création, art de la fiction littéraire (Le Robert). « La psychanalyse et la poésie ont un point commun, c’est de proposer un voyage dont nul ne peut connaître les étapes à l’avance » (J. de COULON).

Le Jeu en Bois

La Création d’un Jeu en Bois permet à la personne de se sentir accompagnée dans un espace neutre et transitoire qui rend accessible la parole et la symbolisation. Les différentes étapes requises apportent chacune un intérêt spécifique :
– Un dessin est choisi. Que représente-t-il ? S’il vient d’un conte traditionnel, quelle est sa position et son rôle dans l’histoire ? Les contes sont des sources de sagesse infinie et donnent accès aux mythes et à leur symbolique. Les enfants, à travers les personnages mythiques, apprennent à s’identifier à eux, à dépasser leurs peurs primaires et à se magnifier en abordant les notions du bien et du mal.

– Le papier calque permet de prendre possession de l’image, de se l’attribuer. Il fait appel à la motricité fine, à l’adresse et la précision.
– Lorsque le calque est enlevé, la personne découvre la représentation de l’image sélectionnée et transférée, inversée sur le bois. La reproduction de l’image en miroir (dessin et peinture) permet de travailler la mémoire spatiale à court terme.

– A l’étape suivante, la personne découpe son dessin calqué sur le bois guidé par l’Art-Thérapeute. Le sens de l’odorat est en éveil, le bois découpé et la sciure sentent le bois, le bois brûlé et la résine. L’oreille entend de nouveaux bruits, celui de la machine à chantourner, du papier de verre qui ponce le bois. La sciure est douce au toucher et mélangée à la colle, elle devient de la pâte à bois agréable à malaxer. Certains enfants manipulent la sciure comme du sable. Ils en font des petits tas, y enfoncent leurs mains pour y laisser leurs empreintes, puis soufflent dessus et rient. La vision est sollicitée et stimulée tout au long de l’activité où l’image prend forme et couleurs.

– Le résultat de l’objet découpé a toujours un effet magique.

– Les chutes de bois ont souvent des formes étonnantes, elles tombent au fur et à mesure que la découpe a lieu. Les enfants se précipitent dès que la machine s’arrête, ils ramassent les petits bouts de bois et avec leur imagination débordante ils en font une voiture, un pistolet, un bateau et ils inventent des scénarios spontanément. Ils mettent en jeu leurs petits bouts de bois et jouent inlassablement.

– Le ponçage demande de la patience. Le ponçage, visible et palpable requiert de la constance et permet de prendre conscience que la qualité du résultat dépend de l’effort fourni. En ponçant, nous transformons un objet découpé, rugueux et plein d’échardes en un objet doux au toucher.

 Marionnetto-Therapie, Activite, Theatre, Photographie, Poterie, Jeu, Bois, Jeu de Sable, therapeutique, psychanalyse, dessin, psychique  Jeu, bois, jeu du sable, Marionnetto-Therapie, Activite, Theatre, Photographie, Poterie, therapeutique, psychanalyse, dessin, psychique  Marionnetto-Therapie, Activite, Theatre, Photographie, Poterie, Jeu, Bois, Jeu de Sable, therapeutique, psychanalyse, dessin, psychique

– La peinture est un moment de création, de « re-création » et de récréation. A cette étape, il est possible de reproduire l’objet identique au modèle ou d’y mettre sa touche personnelle, selon ses sentiments, ses émotions ressenties, son vécu. Les couleurs éveillent les sens de la vue et même de l’odorat. Toutes les couleurs n’ont pas les mêmes odeurs.– Le vernissage est l’étape finale réjouissante. Tout ce qui a été peint reprend vie sous le pinceau trempé dans le vernis, « ça brille ! ». Oui, mais le bois ne respire plus et « ça » vieillit moins bien, alors il y a un choix à faire…

Le Jeu de Sable

Dans le Jeu de Sable, comme celui du travail de l’argile, de la pierre et du bois, l’individu rassemble ses pensées au point de pouvoir les saisir et les porter à la conscience. Le sable a enfoui nos souvenirs d’enfance, notre insouciance et nos sens. En y plongeant les mains les souvenirs remontent au rythme du sablier de chacun. Le sable et la terre sont des éléments fondamentaux pour l’homme. Même si nous avons besoin d’air, nous ne volons pas. Même si nous avons besoin d’eau et que la vie y trouve son origine, nous ne pouvons pas passer notre vie dedans. Notre base, nos fondations, nos racines viennent de la terre et du sable qui participent à notre équilibre physique et psychique. Le bois vient de l’arbre, trait d’union entre la terre et l’eau du ciel. Dans une société qui comptabilise, rentabilise et rationnalise, les hommes ont du mal à trouver une place symbolique et à donner du sens à leur existence. Le monde se transforme et se déforme. Créer et jouer donnent du sens à la vie. Le jeu donne accès à la symbolisation.